hello@santablabla.com
+33 (9) 83 91 67 09
104 rue d'Aboukir, 75002 Paris

Annonceurs, agences de pub et reconnaissance faciale, le triptyque infernal part à la chasse aux émotions

Les lignes de la main c’est du passé. Place aux traits du visage.

L’Homme n’est pas un être de raison, il est guidé par ses émotions, elles influent sur son comportement, sa façon de consommer (désolé Descartes). C’est la raison pour laquelle les marques souhaitent lire en leurs consommateurs, en nous.

Les agences de pub s’apprêtent à nous décrypter grâce à la reconnaissance faciale. En effet, nous savions déjà que les yeux étaient le « miroir de l’âme », à première vue ils ne sont pas les seuls. Une idylle est née entre la data comportementale et la publicité.

Février 2016, comme chaque année le Super Bowl, plus grand évènement publicitaire mondial, est diffusé : c’est donc le moment idéal pour une première expérience. Le groupe de data Omnicom a réuni 134 personnes dans un laboratoire de Manhattan, le dimanche de l’évènement. Alors que les tribunes ou les bars semblaient plus festifs, quel est le but de cette « réunion » ?

Exposés à des spots publicitaires de façon aléatoire, les 134 participants étaient pris en photos toutes les 3 secondes par une caméra qui se concentrait sur les émotions qui émanaient de leur visage.

Premier bilan après expérience : Les émotions parlent d’elles-mêmes ! Nous pouvons noter une différence entre le résultat de ce décryptage émotionnel et le résultat du baromètre Ad Meter, mis en place par le journal américain USA Today, basé uniquement sur une attribution de notes aux spots diffusés lors du Super Bowl. La différence entre les réactions des participants face au spot « PuppyMonkeyBaby » de Canada Dry, et les notes qui lui ont été attribuée en est l’illustration parfaite.

Cette chasse à l’Emotion s’apprête à sortir des laboratoires, nos webcams auront, incessamment sous peu, un oeil attentif à nos réactions. Big « Browser » is Watching You !

L’agence Mediacom a déjà signé un partenariat avec Realeyes, entreprise spécialisée dans la traque de l’Emotion via webcam, pour pouvoir faire profiter de cette technologie à ses clients.

Il semblerait également que les smartphones soient les prochains scanners émotionnels. La seule question qui subsiste, comment décrypter une « Poker Face » ?

Source : ici

    Vous cherchez une agence ?
    Un stage ?
    Des renseignements sur l’un de nos clients ?
    Contactez-nous !